Comment se forment les coaches ?

Spécialiste en accompagnement personnel ou collectif, le coach peut intervenir dans plusieurs domaines. Selon sa spécialisation, le professionnel assiste ses clients dans un domaine précis pour atteindre des objectifs clairs. Pour assurer ses prestations, le coach doit suivre une formation préalable au sein d’un institut supérieur spécialisé. L’exercice de la profession nécessite donc un parcours intellectuel spécifique.

Les formations spécialisées et diplômantes

Les grandes écoles et les universités proposent désormais des formations diplômantes en coaching. Une bonne formation coaching permet aux candidats d’acquérir les bases théoriques nécessaires en coaching. Les professionnels recommandent pourtant aux nouveaux prétendants de s’inscrire, en complément, à des modules pratiques. Ces derniers permettent également aux coachs en exercice de développer leurs compétences.

Le choix de l’établissement dépend surtout de l’objectif à atteindre. Pour une bonne comparaison d’offres, entrez en contact avec quelques instituts. Si certaines écoles proposent des cycles de 10 à 12 jours continus, d’autres prévoient jusqu’à 20 jours étalés au long de l’année.

Les formations alternatives

Certaines formations en tronc commun permettent aux candidats d’acquérir les bases nécessaires en coaching. En suivant ces cursus, les futurs coachs obtiendront de solides compétences en PNL, en approche systémique, en psychologie et en analyse transactionnelle. Majoritairement basées sur la psychologie, ces formations sont très opérationnelles. Elles permettent d’acquérir les munitions essentielles permettant d’initier le métier. Les accompagnements complexes qui demandent plus de réflexion et plus de temps nécessitent cependant des compétences très poussées. Ces formations permettent aux coachs de cultiver leur processus de maturation intérieure. Certaines écoles proposent pourtant de développer cette qualité par le biais de d’une formation discontinue. Dans l’idéal, choisissez une école certifiée par une association ou une fédération. Celle-ci impose des qualifications particulières. Valorisante, cette reconnaissance est très intéressante, notamment pour les candidats qui souhaitent travailler à l’international.

Les qualités nécessaires pour devenir coach

Hormis les formations spécialisées, certaines qualités sont à réunir pour exercer le métier de coach. Ce professionnel doit avoir une réelle passion pour les relations humaines et interpersonnelles. Il doit aussi avoir un grand sens de l’empathie. Un vrai coach peut redonner confiance à ses clients. Pour cela, le spécialiste doit être apte à repérer les différents blocages qui peuvent freiner le développement personnel du coaché. La profession exige également un grand sens de la motivation. Pour optimiser l’accompagnement et aboutir au résultat souhaité, le coach doit savoir maîtriser ses émotions, notamment son stress au quotidien. En aucun cas, il ne doit émettre des jugements vis-à-vis de chaque coaché.

Les écoles dites de coaching sont-elles accréditées ?
Peut-on faire du coaching par téléphone, ou par internet, ou à distance?